Caroline Faindt a les clés du bonheur

Caroline Faindt a les clés du bonheur

Rencontrer l’artiste peintre Caroline Faindt, c’est découvrir une figure lumineuse. Ses toiles la révèlent : à la fois entière et vive tout en laissant place à l’émotion.  Interview pour La Saga des Audacieux.

Caroline Faindt, artiste peintre

Quel est votre regard sur l’audace ? 

Je pense qu’elle est essentielle quand on a des rêves, des envies et que l’on souhaite les réaliser !

« Se libérer des convenances, de ses peurs »

Dans les métiers artistiques notamment cela peut faire toute la différence ! Pour moi l’audace c’est une forme de liberté, c’est oser, se libérer des convenances, de ses peurs, c’est avoir les pieds bien ancrés sur terre et la tête un peu dans les nuages…

Vos premiers souvenirs en lien avec la peinture ? 

Mes premiers pinceaux c’est à l’école que les ai touchés et je me souviens avoir, avec mes yeux d’enfants, adoré cela ! C’était par amusement comme le font tous les enfants. Mais j’étais loin d’imaginer que cela deviendrait une passion, puis un métier…  A l’époque déjà,  avoir une feuille blanche, et pouvoir la remplir comme je le souhaitais, avec les formes, les couleurs que je  désirais ; mélanger, créer c’était déjà fantastique et synonyme de liberté. Pour moi, une nouvelle toile c’est à chaque fois une nouvelle histoire qui s’écrit.

L’œuvre qui vous a façonnée ? 

Cela serait réducteur de n’en citer qu’une. On se construit, se forge au fil des rencontres, des histoires … Mais ce dont je suis certaine c’est que c’est lors d’un salon d’art contemporain, à Strasbourg en découvrant le travail d’une artiste peintre Franco-Suisse que j’ai eu le déclic.

Je suis tombée en admiration devant ses œuvres. Elles m’ont inspirée, parlé et donné l’envie de peindre. Cela a été une rencontre capitale pour moi.

 Vos toiles sont criantes de vie, entières. Un vrai jaillissement…

Je crois qu’elles me ressemblent un peu. J’aime la vie, je la croque à pleine dents. Je suis entière, et je peux être une petite tornade parfois ; je pense que cela se ressent à travers mes peintures.

Je célèbre la vie, l’amour en couleurs et souhaite le partager avec le plus grand nombre !

Les artistes qui vous inspirent ?

Il y en a tellement et ce ne sont pas toujours des peintres.

Je puise mon inspiration partout autour de moi, dans l’architecture, l’artisanat, la mode, la cuisine, la photographie, la nature, tout partout où la couleur se trouve ! Grâce à mon smartphone, je prends de plus en plus de photos quand je me balade, visite, je les conserve dans un album spécial et m’en inspire avant de peindre…

En fonction des différentes phases de ma vie les artistes qui m’inspirent sont eux aussi différents mais toujours très colorés.

De quelle manière est-ce un média pour vous exprimer ? 

« Je n’ai pas une peinture engagée mais elle est pleine de symboles et d’espoir… »

C’est la plus grande des chances qui m’ait été donnée, que de pouvoir peindre, de trouver ma voie, mon mode d’expression et de pouvoir en vivre.

Je crée dans mon atelier, exprime mes ressentis, mes émotions et les partagent ensuite avec les autres.

Je n’ai pas une peinture engagée mais elle est pleine de symboles et d’espoir… Mes projets essaient toujours d’aller dans ce sens.

J’ai aussi la chance que la peinture m’ouvre à d’autres formes de création, comme la ligne de bijoux que je viens de créer pour Gringoire joaillier, la photographie avec la boîte à couleurs, une boîte fabriquée avec mes toiles dans laquelle j’invite les gens à venir dire je t’aime.

Grâce à l’art je m’exprime chaque jour un peu plus….

Vous mettez en avant, à travers vos créations, l’amour et le couple ? 

Oui, depuis plusieurs années déjà… Des sujets fédérateurs et inspirants pour moi mais je m’ouvre également à d’autres thèmes, souvent en rapport avec la quête de soi et de l’équilibre .

Il faut sans cesse se renouveler, proposer de nouvelles choses.

Comment vos toiles parlent-elles de vous ? 

Quand on est artiste, quand on crée, on livre forcément une partie de soi. C’est une part de nous que nous mettons à nu, une partie de son intimité, de ses croyances, de ses émotions que l’on livre ! Je partage et confie un peu de mon histoire, de ma sensibilité et ma vision de l’amour et de la vie. J’essaie de diffuser des ondes d’amour et de positivisme et je souhaite démontrer que lorsque l’on croit à quelque chose, et que l’on se donne les moyens d’y arriver, tout est possible et réalisable !  

La clé est le symbole de votre œuvre. Que représente-t-elle? 

La clé est présente dans tous mes projets artistiques. Une vraie clé est d’ailleurs dissimulée dans chacune de mes toiles.

La peinture est la clé de mon épanouissement, elle m’a ouvert tant de portes, apporté tant de bonheurs , qu’elle est tout naturellement devenue mon symbole, mon emblème.

C’est un symbole d’ouverture, mystérieux, qui traverse le temps, libre, précieux.

Et si vous prenez mon prénom, Caroline, que vous prenez la première lettre , la lettre du milieu et la dernière vous obtiendrez … Clé.  

Votre dernière révélation artistique ? L’œuvre qui vous a bousculée ? Pourquoi ? 

Je rentre d’un séjour en Espagne, à Barcelone. J’ai redécouvert le travail de Picasso, ce génie, qui est toujours très inspirant, tant il est libre et audacieux et puis surtout il y a  Gaùdi, et entre autres, son chef d’œuvre la Sagrada Familia. Je n’avais jamais rien vu de tel et j’en ai été bouleversée. Chaque détail est pensé, travaillé, original.

Quel artiste incroyable ! Si précurseur, moderne et unique !

La phrase qui vous inspire ? 

Picasso disait « un tableau ne vit qu’à travers celui qui le regarde »

Pour moi cette phrase est criante de vérité.

Je donne vie à des formes, des personnages mais le but est pour moi de pouvoir ensuite les partager avec les autres.

Comme je le dis toujours cela n’a de sens que si c’est partagé.

Quand je peins je me réjouis toujours de pouvoir bientôt le faire découvrir aux autres.

Votre actualité ? 

J’ai eu un début d’année très riche avec déjà trois expositions parisiennes, donc en ce moment je suis en pleine phase de création et travaille sur de toutes nouvelles toiles pour une  exposition sur les toits de Paris, et une autre en préparation.

Je continue de photographier de nombreux visages dans la boîte à couleurs, je vais également partir en province pour présenter ma collection de bijoux et sans doute bientôt dans le sud de la France pour décorer les murs d’un service hospitalier.

Propos recueillis par Mathilde Aubinaud

Plus d’informations ICI

 

 

Publicités

Un commentaire sur « Caroline Faindt a les clés du bonheur »

Vous souhaitez réagir? Vos commentaires sont les bienvenus!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s