Philippe Bilger : « Je parle donc j’existe »

Philippe Bilger : « Je parle donc j’existe »

 Philippe Bilger (2)

 

Philippe Bilger a exercé pendant vingt ans la fonction d’avocat général à la cour d’assises de Paris. Rencontre avec le magistrat honoraire et président de l’Institut de la parole qui confère à la parole ses lettres de noblesse.

 

 

« J’aimerais exister, sans vanité ». Avec ce sens du mot juste, cette profondeur qui l’habite, Philippe Bilger évoque ce qui l’anime dans son essence. Lucide, il tend à révéler et inscrire son existence dans une quête de sens.

L’audace intellectuelle de Philippe Bilger

Son année d’hypokhâgne a été fondatrice. Syncrétique, il a su saisir cette passion de la littérature, de l’histoire, du latin et du grec. Fort de ces assises, il avance, bouscule la bien-pensance. « J’ai toujours éprouvé le sentiment d’une audace intellectuelle. Je n’ai jamais été freiné par des considérations de frilosité et d’angoisse ». Il laisse libre court à sa pensée : « Je n’ai jamais été bloqué par une censure que j’aurais fait peser sur moi ». Attentif, il précise : « J’essaie toujours de ne jamais oublier les nuances et les exceptions aux règles ».

« Je m’en suis pris à certains puissants. »

Passionné par la forme, la volonté de courtoisie est prégnante. «  Je n’ai jamais fait passer ce que j’avais à dire sur un mode vulgaire ou grossier » explique-t-il. Soucieux, il note que dans le blog qu’il mène depuis 2005 http://www.philippebilger.com/, « je n’ai jamais attaqué les faibles. Je m’en suis pris à certains puissants que je n’aime pas ».

Longtemps, il a cru avoir choisi la magistrature de manière aléatoire. Avec perspective, il considère qu’ « en réalité, on ne choisit jamais un métier par hasard. On s’en rend compte peut-être quelque temps après l’avoir découvert ». Il se voulait écrivain. Classes préparatoires littéraires, licence de lettres classiques. Il tente l’Ecole Normale Supérieure, échoue. « Je n’en ai ressenti aucune aigreur ».  Il se rappelle d’une conversation avec sa mère qui l’apostrophe: « Philippe, tu défends toujours les gens autour de toi quand ils sont attaqués. Pourquoi tu ne serais pas avocat ou magistrat ? » Il se dirige vers cet univers. « A ma grande stupéfaction, j’ai obtenu l’écrit du concours grâce à la culture générale et à l’anglais alors que j’ai toujours détesté le droit ». Il sera diplômé de l’Ecole nationale de la Magistrature.

 Il évoque la chance qu’il a eue d’ « exercer deux justices de luxe : le droit de la presse de 1984 à 1989 et la cour d’assises », que pendant plus de 20 ans il a  appris à appréhender par le biais de la culture littéraire.

« La parole pleine est fondée. »

Une parole atypique. Une parole qui révèle dans ses potentialités. Avec l’Institut de la parole, il offre une formation à la parole dans sa splendeur à travers des conférences, des formations et du coaching personnalisé. Il se souvient. « Quand j’étais aux assises, j’écoutais les plaidoiries des avocats. J’en ai entendu des très belles et d’autres médiocres. La parole pleine est fondée. Je parle donc j’existe. » Pour lui, « une parole pleine n’est possible, convaincante, authentique que si la personnalité l’est ». A Philippe Bilger, « la parole est apparue comme la seule voie de salut ». A l’Institut de la parole, il enseigne « toutes les déclinaisons de la parole. C’est le surgissement de soi ».

L’art de la parole véritable

« Je fais partie de l’opposition qui s’appelle la vie », ces mots de Balzac le touchent particulièrement. « Dans toute parole véritable, dans toute pensée libre, cette opposition est comme un moteur. »

Il évoque Proust et la lecture de La Recherche du temps perdu qui a changé sa vie, qui l’a « éclaboussé de lumière ». Le lire lui permet d’embrasser « la vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue ». Merci pour cette vie saisie dans ces potentialités, avec la parole dans sa grandeur.

Mathilde Aubinaud

 

Retrouvez l’ensemble des informations sur L’Institut de la parole : http://www.institut-de-la-parole.com/


Publicités

Vous souhaitez réagir? Vos commentaires sont les bienvenus!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s