PIERRE-EMMANUEL GUYARD OU L’AUDACIEUX DU WEB AU SERVICE DES CITOYENS

Conseiller municipal délégué au Numérique de Saint-Cyr-L’Ecole, il s’investit pleinement pour les élections cantonales.

Rencontre avec Pierre-Emmanuel Guyard, 27 ans, citoyen impliqué au service des autres

Pierre-Emmanuel Guyard
Pierre-Emmanuel Guyard

« La suprême récompense du travail n’est pas ce qu’il vous permet de gagner mais ce qu’il vous permet de devenir »,

Il pourrait faire sienne cette sentence de John Ruskin. Pierre-Emmanuel Guyard interroge le sens et l’être en s’investissant auprès des autres avec comme maitre-mot : « respect ».

Il entend « rendre ce qu’ [on] lui a donné. » en évoquant son père, figure qu’il admire, pour son parcours de vie, sa ténacité et sa capacité à se construire. Il se rappelle l’injonction paternelle : « fonce ! » comme un élan à franchir pour avancer encore.

Le voici à s’investir pour les candidats qu’il défend avec conviction pour élections des 22 et 29 mars prochains : Philippe Benassaya, Maire de Bois d’Arcy,  Sonia Brau, 1er Maire-adjoint de Saint-Cyr-l’Ecole.

« Un regain d’énergie »

En mouvement sans arrêt, campagne sur le terrain pour les cantonales, live-tweet des réunions publiques, séances intensives de running et de trail,  un vrai « regain d’énergie ». Petit, déjà, les activités sportives sont légion : courses à pied, parties de foot, autant de loisirs pour tenter de canaliser cette énergie.

Les lectures d’ouvrages sont variées. Il évoque ainsi la biographie consacrée à Nicolas Sarkozy Un Pouvoir nommé désir de Catherine Nay, Place Tahrir : Une révolution inachevée de Rabha Attaf ou encore Big data, penser l’homme et le monde autrement de Gilles Babinet. Toujours à l’affut de l’altérité pour confronter les regards sur les visions.

Mobilisé dès les premières heures du jour, Pierre-Emmanuel Guyard est présent sur la place du marché de Saint-Cyr, les tracs en nombre, le sourire aux lèvres, à discuter et échanger « cordialement » précise-t-il avec les badauds. Un moment -clé ? Le 31 mars 2014, le jour des résultats du second tour des municipales, le maire Bernard Debain, UMP, est réélu. La joie est au rendez-vous. « C’est la victoire d’une équipe » souligne heureux Pierre-Emmanuel.

Un bref coup d’œil à son portable et la voici lancé sur les enjeux et les « opportunités du numérique » en mettant en avant une véritable stratégie sur les réseaux. Le jeune cadre est connecté, toujours prêt à répondre aux sollicitations, il est présent sur twitter (@Pierre_Guyard).

Une fois lancé sur le numérique, sujet qu’il maitrise, le Saint-Cyrien parle des responsabilités qu’il a en étant chargé de l’informatique et de la e-administration. Toujours en éveil, l’univers des incubateurs de start-up l’intéresse véritablement. Le voilà lancé sur le devenir fabuleux du big data et à évoquer l’importance du numérique pour les municipalités.

« Combatif », il ne démord pas, avance, va de l’avant au service la ville qui l’a vu grandir. Son ambition ? « Redonner une lueur d’espoir ». Il évoque le passé et la renommée de la ville historique qu’est Saint-Cyr mais aussi ses potentialités et ses lieux de sociabilité.

Il ne démord pas, avance, va de l’avant au service de Saint-Cyr

Pierre-Emmanuel est conscient et revendique « l’exigence du résultat ». Ce sens du service n’est en rien une posture. Bien au contraire, impliqué auprès de ses camarades de classe, au collège, puis au lycée, il entend « représenter » et « fédérer »

Gourmet et syncrétique, il apprécie le Chasse-Spleen 2010, les repas en famille. Il évoque également les vacances à la Rochelle.  Des instants de joie qu’il saisit. Il se dit « épanouit », dans un « état de plénitude » en étant à 100 à l’heure et pleinement dans ce qu’il vit « en remplissant chaque instant ».

La politique, avec l’humain au centre, a décidément de beaux jours devant elle ! Pierre-Emmanuel Guyard redonne pleinement vie aux mots de Churchill, « l’on vit de ce que l’on obtient, l’on construit sa vie de ce que l’on donne. »

Plus d’informations : http://saintcyraucoeur.over-blog.com/

Mathilde Aubinaud

Benjamin de Grave ou la joie de servir

Benjamin de Grave en compagnie de Rachida Dati et de Josiane Gaude
Benjamin de Grave en compagnie de Rachida Dati et de Josiane Gaude

La fin du mois de juin, rime pour les élèves de terminale avec les vacances.
Benjamin est l’exception qui confirme la règle.

Le futur étudiant à Assas continue à être pleinement présent et  investi dans son cher 7eme arrondissement.Fidèle à ses engagements auprès de Rachida Dati, il ne partira en vacances qu’une fois que les activités de fin d’année auront pris fin.Si pendant l’année scolaire, il a habilement rythmé ses journée entre ses cours de terminale ES et ses engagements pour l’arrondissement, le voici à présent pleinement investi. S’il préside l’association « 7 intergénérationnel » qu’il a créé, il est également responsable de l’ UMP lycées jeunes dans le 7eme arrondissement ainsi que conseiller du quartier St Thomas d’ Aquin.
Avec sourire et enthousiasme, il nous fait part de son quotidien.
Déjeuners, animations, organisation de goûters pour le 3e âge, réunions ou encore  tractages matinaux, Benjamin a une énergie sans borne.Il concilie ses amitiés et la vie de quartier.Il s’est rendu rue Clerc avec ses camarades lors de la fête de la musique.
Un adolescent très investi dans les réseaux sociaux entre Facebook et Twitter où l’on peut suivre son activité diverse et variée.

Benjamin sait aussi s'amuser en compagnie d' Astérix, d'Obélix, des enfants du 7 eme ainsi que de Josiane Gaude
Benjamin sait aussi s’amuser en compagnie d’ Astérix, d’Obélix, des enfants du 7 eme ainsi que de Josiane Gaude

Il s’est réjoui de participer à un « déjeuner très sympathique » avec les membres des Conseils de quartier du 7eme qui a eu lieu le Jeudi 27 Juin en présence de Madame Le Maire, Rachida Dati..

Benjamin n’hésite pas à aider et à répondre présent lorsqu’il est sollicité.Il a ainsi participé au lancement de l « été solidaire » en présence de Josiane Gaude et de Thierry Hodent (Adjoint au Maire).

Benjamin a aussi aidé la Présidente de l’UCIAP 7e lors de la croisière découverte pour les enfants de l’arrondissement (plus de 150 enfants participants).

Il a d’ailleurs confirmé qu’il serait à nouveau prêt à aider Josiane Gaude pour le 7e en Fête, le Téléthon etc … de cette année.Un jeune qui a soif de sens, qui a soif de justice et s’engage pleinement pour son arrondissement.

Merci Benjamin pour cette leçon de politique.

par Mathilde Aubinaud