Publicité display : avantages et inconvénients

Le display est un type d’espace réservé aux publicités sur Internet. Pouvant être diffusées aussi bien sur des ordinateurs que sur des appareils mobiles, les annonces display sont particulièrement populaires. En France, elles ont représenté environ 1,5 milliard d’euros en 2021. La publicité display doit son succès à ses nombreux avantages. Néanmoins, elle présente aussi certains inconvénients. Explications !

C’est quoi la pub display ?

La publicité display est une forme de marketing digital. Elle fait référence à tout type de publicité sur Internet qui fait intervenir au moins un élément graphique. Concrètement, il s’agit de l’affichage d’annonces publicitaires sur des sites éditeurs. Ces derniers se démarquent par leur forte visibilité et leur important trafic. Le site de casino777 en est un exemple.

Le fonctionnement de la publicité display est très simple. Les éditeurs prévoient des espaces réservés à l’affichage de publicités au sein de leurs pages web. Des annonceurs les achètent ensuite pour pouvoir diffuser des publicités auprès des internautes qui fréquentent ces sites.

Quels formats peut-elle prendre ?

L’image et la vidéo sont les éléments graphiques les plus utilisés pour réaliser des publicités display. Néanmoins, ces dernières peuvent aussi s’appuyer sur un GIF animé, un interstitiel ou encore une déstructuration de page.

Ces différents éléments visuels peuvent revêtir le format défini par le site éditeur. Les principaux formats de publicité display sont :

  • Le pavé (300×250 pixels) ;
  • Le grand angle (300×600 pixels) ;
  • La bannière (728×90 pixels) ;
  • Le skyscraper (120×600 pixels) ;
  • Le méga skyscraper (160×600 pixels) ;
  • Le billboard (970×250 pixels).

Quels sont les avantages et les inconvénients de ce type de marketing ?

Il existe un grand nombre d’avantages à recourir à la publicité display. Tout d’abord, ce type de marketing permet de bénéficier de la large couverture des sites éditeurs. De plus, il est possible de collaborer avec de nombreux sites. Autrement dit, la publicité display permet de toucher une multitude d’internautes.

Par ailleurs, ce type de marketing favorise la mise en place d’un ciblage efficace. En effet, l’historique de recherche des internautes peut être utilisé pour créer des annonces adaptées à une cible en fonction de son âge et de son sexe. 

La possibilité pour les internautes de réaliser directement un achat est un autre avantage de la publicité display. Les annonces publicitaires en ligne comportent en effet un lien redirigeant vers le site de l’enseigne qui en est à l’origine.

Source : Shutterstock – Par SFIO CRACHO

D’autre part, la publicité display permet aux annonceurs de maîtriser leur communication grâce à des indicateurs de performance précis. Lorsque les résultats fournis par les annonces ne sont pas suffisants, des ajustements peuvent être apportés rapidement.

Du côté des inconvénients, on retrouve notamment le risque d’obtenir l’effet inverse de celui qui était escompté. Cette situation est généralement liée à l’agacement que l’affichage d’annonces intempestives peut créer chez les internautes. L’annonceur est alors susceptible de renvoyer une mauvaise image auprès d’eux. C’est la raison pour laquelle il faut faire attention à ne pas spammer son audience. Il convient également de s’informer sur les endroits où il s’avère judicieux de placer des annonces sur le Web et sur tout emplacement où la publicité est interdite.

L’utilisation de bloqueurs de publicités par les internautes figure aussi parmi les inconvénients de la publicité display. Cette pratique est de plus en plus courante. Or, les bloqueurs rendent les publicités inutiles étant donné qu’ils empêchent les annonces de s’afficher.

Combien ça coûte ?

L’achat d’un espace publicitaire auprès de sites éditeurs implique un certain coût. Ce dernier dépend du mode de facturation choisi :

  • Avec le CPM (coût pour mille), le prix est déterminé sur la base de 1000 affichages des annonces ;
  • Avec le CPC (coût par clic), l’annonceur ne paye que pour les clics effectivement réalisés par des internautes sur l’une de ses publicités. L’affichage de ces dernières est de ce fait gratuit ;
  • Avec le CPM visible (vCPM), seules les impressions réellement visibles sont facturées à l’annonceur. Sont considérées comme telles les annonces dont le visuel apparaît à 50 % pendant 1 seconde s’il s’agit d’une image et pendant 2 secondes dans le cas d’une vidéo. Ce mode d’achat est généralement utilisé dans le cadre de campagnes Google Display. La visibilité d’une impression est déterminée au moyen de la technologie Active View.

Afin de répondre au mieux aux enjeux business des annonceurs, d’autres modes d’achat d’espace publicitaire en ligne sont disponibles. Le CPL (coût par lead) et le CPA (coût par acquisition) en sont quelques-uns.