Entreprise

Pourquoi développer son Leadership est important ?

Par Emma Quinkal, le octobre 4, 2020

Avec la profonde transformation du marché du travail, les techniques managériales connaissent elles aussi de profonds changements. Les nouvelles pratiques du management d’équipe sont aujourd’hui essentielles aux managers qui veulent gérer efficacement leur équipe. Avec la transformation digitale, le management se transforme et acquérir des qualités de learder devient incontournable.

Le manager moderne est davantage un leader qu’un chef tout puissant usant d’autorité. Il est en mesure de mobiliser l’équipe autour de la réalisation d’objectifs grâce à son leadership naturel. Aujourd’hui, management et leadership ne font plus qu’un. Ils permettent de gérer les équipes ainsi que les projets avec succès.

Désormais, on observe certaines tendances sur le marché du travail. Ces tendances nous montrent la nécessité de développer les qualités du leadership. Alors qu’en est-il vraiment et comment affirmer son leadership ?

Un marché de l’emploi qui pousse les managers à affirmer leur leadership

Dans un monde du travail qui évolue en permanence avec la révolution du digital, les résistances au changement sont importantes. Le manager d’aujourd’hui doit les faire accepter et accompagner ces changements. Pour ce faire, il faut mettre à profit ses qualités de leadership.

Le monde du travail a changé et son évolution rapide a amenée de nombreux changements. Des changements auxquels certains collaborateurs s’acclimatent sans trop de difficultés. Mais d’autres actifs campent sur leurs positions et refusent catégoriquement ces changements dans un premier temps.

La résistance au changement est l’un des plus grands défis actuels des managers à l’ère du digital. Ils doivent faire accepter et accompagner ces changements au sein de leurs équipes. Dans ce contexte, faire preuve de leadership est essentiel.

Le changement au travail perçu comme négatif

D’après la revue “Changement dans l’entreprise”, dans 50% des cas un changement est perçu comme négatif. Selon d’autres études récentes, les managers doivent se préparer à affronter une résistance liée à la stratégie mise en oeuvre pour conduire le changement. Mettre à profit ses qualités de leadership permet alors de faire accepter plus facilement le changement. Il faut écouter, comprendre l’origine des inquiétudes, partager ses idées, influencer positivement et rester ferme tout en menant un dialogue constructif. Ces aptitudes sont liées à l’intelligence émotionnelle et aux qualités de leadership.

Quand garantir sa posture managériale devient crucial 

Savoir garantir sa posture managériale professionnelle est un facteur important de la performance d’une équipe.

La posture managériale associe savoir-être, compétences relationnelles, intelligence émotionnelle et leadership. Elle doit permettre au manager de se positionner avec confiance, de communiquer et de s’engager. Elle fait partie intégrante du management transversal.

Les managers doivent développer des qualités de leader car désormais ils ont de plus en plus de liberté pour prendre des décisions et ils doivent mobiliser l’équipe autour de ces choix.

Plus de leaders dans le monde du travail

L’entreprise du 21ème siècle a besoin de plus en plus de leaders. Dans un contexte de l’emploi fortement numérique, il faut prendre des décisions rapides et impliquer les managers en leur permettant de prendre des décisions. D’autre part, l’étendue géographique des entreprises rend de plus en plus cruciale l’aptitude des responsables locaux à donner une direction et à motiver leurs équipes. Un bon leader doit se montrer visionnaire, faire preuve d’éthique, de courage et de réalisme. Il doit être visionnaire et focaliser sur les résultats tout en se souciant du bien-être de son équipe. Le leader fait preuve de courage mais connaît aussi ses limites. 

A quoi ressemble le leader moderne ?

D’après une étude récente publiée par Harvard Business Review, 67% des leaders interrogés pensent que le fait d’avoir des valeurs et de faire preuve d’éthique sont des qualités importantes dans leur emploi. L’étude révèle aussi que 59% des leaders affirment qu’il faut savoir donner des objectifs clairs tout en restant souple sur leur réalisation afin que chacun puisse gérer son travail avec un maximum d’autonomie. Enfin, 43% des managers sondés  disent qu’ils considèrent comme important de s’impliquer dans leur propre formation et celle de leurs collaborateurs également.

La Soft Skill Leadership en tête des attentes des recruteurs

Avec la digitalisation des entreprises et la transformation des métiers, l’organisation des entreprises et leur façon de manager ont été profondément bouleversées. La fonction stratégique du management a connu de nombreux changements. On sait que ces évolutions nécessitent dès aujourd’hui des adaptations et des apprentissages adaptés. 

Développer son leadership en faisant évoluer son management

L’aptitude de gestion la plus importante pour les managers est le leadership. 

Le leadership se résume à exercer une influence positive sur les membres d’une équipe.

Une organisation sans leader efficace se retrouve rapidement en situation de crise. Devenir un leader performant au quotidien en développant les qualités nécessaires est un travail complexe mais essentiel. De part les nombreuses formations en management transversal et leadership, on peut constater que cette tendance prend de l’ampleur.

Envisager la formation pour développer son leadership

Se former aux nouvelles techniques de management et à l’acquisition des compétences de leader devient incontournable. Que ce soit pour optimiser les performances de son équipe ou tout simplement maintenir son employabilité.

Les techniques de management transversal ou management participatif se généralisent pour un travail d’équipe davantage collaboratif. Mobiliser les membres de l’équipe autour d’objectifs communs en mettant à profit ses compétences de leader est devenu l’un des défis majeurs des managers.

La transversalité du management dans un univers en perpétuel changement a amené plus d’efficacité, plus de souplesse et de réactivité. Cela a un impact direct sur les performances. Décloisonnement des fonctions et des services, communications numériques, gestion d’équipe par la confiance et la responsabilisation, redessinnent le visage des entreprises à l’ère du nuémrique. 

Réapprendre à manager selon les besoins actuels

Comme dans toute période de changement il faut réapprendre. Il s’agit d’acquérir de nouvelles compétences en management et de développer son leadership. 

Aujourd’hui, les managers doivent apprendre à s’adapter à 3 phénomènes structurants, que sont la vitesse, la complexité, et l’incertitude. Ils doivent également faire en sorte que les membres de leur équipe soient en mesure de le faire. Pour les embarquer et instaurer un climat positif face aux nombreux changements, mais aussi pour garantir la réussite des missions de l’équipe, de bonnes qualités de leadership seront déterminantes. Influencer positivement et savoir convaincre en toutes situations est devenu crucial. Cela permet de générer l’adhésion des membres de l’équipe et génère de meilleures performances.

La formation des managers modernes aux nouvelles pratiques de management est devenue inévitable. En effet, selon une étude réalisée par Ressources Transition, on sait que 30 % des dirigeants français ont été contraints de faire appel à un manager de transition pour pallier à l’absence de ressources et de compétences adéquates en interne. En se formant, les managers sont alors en mesure d’accompagner les transitions dans l’entreprise et plus particulièrement d’intégrer ces changements au sein de leur équipe.

Le marché de l’emploi en pleine mutation managériale

Le marché de l’emploi actuel est en pleine mutation. Les méthodes de management classiques sont peu à peu délaissées au profit d’un management collaboratif abaissant les barrières hiérarchiques. L’ère du digital a instauré le règne de la créativité, de la responsabilisation, du travail d’équipe, des soft skills et de l’intelligence émotionnelle. 

D’après diverses études récentes, on sait aussi que les entreprises se soucient davantage du bien-être de leurs collaborateurs aujourd’hui. C’est ce bien-être au travail qui va impacter positivement les performances. Et ce bien-être s’obtient en mettant au premier plan la qualité des échanges humainement.

Les managers à l’ère du digital ne peuvent plus se permettre de diriger leur équipe avec le management classique. Aujourd’hui, les actifs ont besoin d’adhérer pour donner le meilleur d’eux-mêmes et s’épanouir. C’est en mobilisant des qualités telles que l’écoute, l’éthique, l’empathie et en démontrant de réelles aptitudes et attitudes de leader, que les managers peuvent fédérer efficacement les membres de leur équipe. Pour cela, ils doivent développer leur leadership personnel, exercer une influence positive et savoir comment utiliser les leviers de la motivation d’équipe. 

Emma Quinkal