Marketing

Comment vendre un produit? : savoir inciter les clients !

Le 21/06/2021
vendre-un-produit

La vente est connue comme étant une transaction entre deux ou plusieurs personnes, le vendeur s’engage à vendre quelque chose à l’acheteur qui lui s’engage à le payer. En d’autres termes, vendre c’est échanger un bien ou une chose nous appartenant contre une contrepartie. Dans ce cas là, il s’agit d’argent, venant de l’acheteur ou des acheteurs, cet argent doit obligatoirement valoir le prix du bien acheté

Les différents types de vente

La vente, cet échange de bien contre une somme d’argent qui vaut son prix, a plusieurs méthodes de fonctionnement, chacune d’entres elles s’adapte à un style de client précis. En effet, tous les clients ne sont pas les mêmes et n’ont pas les mêmes attentes, ni les mêmes moyens.

Pour satisfaire le vouloir et le plaisir de chacun et mettre tout le monde à l’aise lors d’un achat, que ce soit le vendeur ou l’acheteur, il a été mis en place plusieurs types de vente qui répondent parfaitement aux attentes de chacune des deux parties :

Vente à crédit

C’est un cas particulier de vente qui se particularise par le fait de pouvoir acquérir un bien, une marchandise, une chose vendue immédiatement sans forcément payer la somme requise au moment même de la vente.

Il ne s’agit pas d’un paiement au préalable, bien au contraire, c’est un paiement dit différé, par tranche, en plusieurs fois, sous un certain délai qui indique le temps dont jouit l’acheteur pour régler la totalité du coût de son achat, ce type de vente facilite la tâche de paiement à l’acheteur et est un grand risque pour le vendeur qui risque de se faire duper.

Vente au comptant

C’est une vente où le vendeur, qui jouit d’un paiement intégral, immédiat et complet, dit paiement comptant, peut accorder à l’acheteur ou aux acheteurs une réduction sur le prix de vente initial. Autrement dit, le vendeur obtient un paiement intégral et peut attribuer à l’acheteur un escompte, la vente à crédit s’oppose à cette technique de vente.

Vente en port payé

C’est une condition internationale de vente voulant dire que le vendeur s’engage à payer le fret et les frais nécessaires concernant le transport de la marchandise qu’il désire vendre jusqu’à ce que celle-ci arrive jusqu’à l’acheteur. En cas de perte ou de problèmes touchant la marchandise, le vendeur est alors responsable d’elle tant qu’elle n’a pas été remise à l’acheteur.

Vente en port dû

Cette condition de vente est tout le contraire des conditions de la vente en port payé. En effet, toujours en étant une condition de vente internationale, le vendeur n’est plus responsable de sa marchandise. De ce effet, le fret et les frais nécessaires du transport de la marchandise ainsi que les risques qu’elle encourt sont à la charge de l’acheteur.

Vente aux enchères

La vente aux enchères est un cas de vente assez spécial et unique en son genre. En effet, il s’agit d’une vente publique ou le bien vendu est cédé à l’acheteur le plus offrant, l’objet mis en vente est vendu à un prix nettement plus élevé que son prix initial. Certains qualifient ce type de vente de vente forcée.

Savoir convaincre un client d’acheter un produit

Conclure une vente n’est pas aussi simple que cela en a l’air. En effet, certains cas de vente ne demandent pas forcément de grande technique de persuasion, le coup de cœur peut s’avérer immédiat et la vente se conclue donc immédiatement après, rien de plus agréable pour un vendeur.

Mais dans la plupart des cas, vendre n’est pas une partie de plaisir, il faut savoir maîtriser l’art de convaincre un client d’acheter. Voici, ci-dessous, les techniques qui vous aideront à convaincre votre client de conclure une vente :

  • Le premier pas pour convaincre votre client d’acheter, c’est la réciprocité, c’est à dire, proposer un article du même genre qui se rapproche le plus du produit mis en vente pour ensuite proposer le produit que vous désirez vendre qui rentre parfaitement dans les critères des clients.
  • Pour un deuxième pas vers la vente, servez-vous de la cohérence, c’est tout simplement le fait de faire une promesse et de la tenir.
  • La troisième technique de persuasion est de fournir des preuves sociales, autrement dit, convaincre par la masse, par l’influence sociale, le client viendra à se demander intérieurement : pourquoi les autres et pas moi ? Pourquoi pas moi ?
  • En quatrième lieu, vous avez la preuve d’autorité, vous devrez persuader votre client avec des avis de professionnels et des avis d’experts.
  • Pour finir et enfin pouvoir conclure la vente, utilisez l’argument de la rareté, persuadez votre client de la rareté de votre produit et faites en sorte qu’il ait un véritable coup de cœur.

Ansel