Laura Sibony Ou L’Art De Raconter Le Beau

Laura Sibony ou l’art de raconter le beau

 

Alors que la technologie s’apparente à la grille de lecture de notre société, comment réussir à la conjuguer avec l’art ? Comment repenser les liens entre l’art et ses publics ? Rencontre avec Laura Sibony, Coordinatrice du Lab Google Arts et Culture pour La Saga des Audacieux.

 

Laura Sibony, Coordinatrice du Lab Google Arts et Culture

 

Google Arts et Culture : plus de 6 millions d’œuvres d’art

Ciseler une parole avec justesse. Dévoiler le mot juste pour ne pas trahir et diluer. Laura Sibony est de ceux qui appréhendent le langage non comme seul support ou canal. Gagnante de la dernière édition du concours d’éloquence d’HEC, elle dévoile avec talent son lien à l’art. Au siège parisien de Google, elle est chez elle. Avec aisance et bienveillance, elle mène le visiteur dans le « Lab de Google ». Un espace aux mille découvertes où se côtoient artistes et époques des plus diverses grâce aux algorithmes. Une parenthèse enchantée qui tisse des liens entre tech et arts. Ce sont plus de 6 millions de chefs d’œuvre qui sont recensés. Les images sont en ultra haute résolution. Il y’a, en moyenne, 10 milliards de pixels par image.

Avec pédagogie, elle prend le temps d’expliquer, le détail de l’œuvre en soulignant son épaisseur. Les visites qu’elle mène sont diverses pour des publics variés : des équipes marketing, des partenaires culturels, des politiques, des agences de publicité, etc. Elle propose une expérience immersive.

Le spectateur se laisse, ainsi, porter par le mur immersif. La technologie demeure clé. C’est, en effet, au Lab qu’est inventé le très ingénieux Google Cardboard qui offre une expérience de réalité virtuelle des plus accessibles : deux lentilles et un boîtier en carton !.

Le Lab Google Arts et Culture

« Quiconque tremble une seconde laisse peut-être échapper l’appât que, pendant cette seconde justement, la fortune lui tendait. » La sentence prononcée par M. d’ Artagnan père résonne pour Laura. Aussi, Les Trois Mousquetaires est « l’un des livres auxquels je me réfère le plus ». Avec enthousiasme, elle évoque les protagonistes. « Chaque personnage représente une qualité chevaleresque ». Laura a ce sens du kairos, cette capacité à s’inscrire pleinement dans le temps présent en le saisissant.

Elle fait preuve d’audace en démissionnant à plusieurs reprises. Alors qu’elle travaille dans une banque de financement « je voulais me prouver que j’étais capable de travailler même dans une banque dans une entreprise », explique-t-elle.  Ce qu’elle a fait –pendant un mois, avant de rendre sa démission.

La culture est maîtresse chez Laura, diplômée de Sciences Po, d’HEC et de la Sorbonne. Pour elle, c’est du « domaine de la nécessité intérieure ». Curieuse, elle s’intéresse à nombre de sujets, l’éloquence ou la gastronomie. Elle interroge les liens avec ces univers. C’est « partir de quelque chose de nécessaire pour en faire un art ».

Ce que les visiteurs retiennent de ses visites ?  Sa préparation et sa spontanéité. Les projets de Laura sont légion à l’image de l’écriture. Elle souhaite recommencer à prendre la plume. Ce que l’on peut lui souhaiter ? « Rester curieuse ». On ne s’inquiète pas pour elle. Elle a l’art devant elle.

Mathilde Aubinaud

 

 

Publicités

Vous souhaitez réagir? Vos commentaires sont les bienvenus!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s