Anne-Cécile Thomann « On a témoigné, on a rassemblé, #MaintenantOnAgit ! »

Retour sur le Mouvement #MaintenantOnAgit initié pour la Fondation des Femmes par TBWA\Corporate.

Rencontre, pour La Saga des Audacieux, avec la Directrice Générale, Anne-Cécile Thomann.

Mathilde Aubinaud : TBWA\Corporate accompagne la Fondation des Femmes qui promeut le mouvement #MaintenantOnAgit. Quel est l’objectif de ce mouvement?

Notre agence TBWA\Corporate accompagne depuis 2 ans la Fondation des Femmes qui œuvre en faveur de l’égalité femmes-hommes et contre les violences faites aux femmes. Cette fondation n’a pas pour objectif d’agir elle-même mais de collecter des fonds qu’elle redistribue aux associations qui, elles, sont au côté des femmes en détresse, les accueillent et les suivent, en compensant le dénuement par le dévouement.

5[1]

Le mouvement #MaintenantOnAgit lancé avec l’agence il y a quelques jours, avec plus de 150 personnalités, a pour objectif de sensibiliser l’opinion à la nécessité d’agir contre les violences faites aux femmes et collecter 1 million d’euros pour soutenir les associations qui accompagnent la parole des femmes, plus libérée depuis #meetoo #balancetonporc…

Pour tout savoir lire l’appel ici

Votre agence créative s’engage et s’implique dans ce combat. Pour vous, la création peut s’inscrire au service de causes? De quelles manières?

La création est depuis toujours au service des grandes causes.

TBWA Portraits
TBWA Portraits

La création est depuis toujours au service des grandes causes. Cela se confirme d’année en année aux Grands Prix Internationaux de Création publicitaires. Chez TBWA\Corporate, nous sommes évidemment convaincus que c’est la créativité qui fait que dans le brouhaha médiatique, politique et publicitaire, une cause rencontre son audience et plus largement l’opinion publique. C’est ce qui s’est passé avec #MaintenantOnAgit.

Nous avons imaginé un concept neuf centré sur l’action avec nos créatifs et nos consultants, nous en avons fait un produit d’appel avec une vidéo réalisée par Adesias , dont je salue au passage le travail, nous avons travaillé sur une stratégie d’amplification en s’appuyant sur la création d’un mouvement #MaintenantOnAgit adossé à plus de 150 personnalités de renom qui ont boosté sa visibilité, avec des partenariats (Libération, France Inter) et une stratégie de viralisation à la fois organique et publicitaire, avec le soutien de Twitter et de Facebook. Cette stratégie s’est amplifiée autour de moments forts comme l’appel lancé par les actrices dans Libération en Une avec un dossier spécial qu’elles ont appelé de leurs voeux, les César avec le ruban blanc et de belles interventions mettant en avant les associations ou encore le discours de Vanessa Paradis sur l’égalité et on l’espère un événement qui va être fait le 7 mars.

Pour ne plus dire #MeToo, l’action sera essentielle. Comment?

Pour ne plus qu’aucune femme n’ait un jour à dire “Me too”, l’action de la Fondation des Femmes devait être entendue et soutenue, et cela de manière pérenne.

Dans notre campagne, le message est le suivant : “on a vu, on a su, on a témoigné… maintenant on agit”.

Pour ne plus qu’aucune femme n’ait un jour à dire “Me too”, l’action de la Fondation des Femmes devait être entendue et soutenue, et cela de manière pérenne. Le mouvement ne fait donc que commencer. A nous d’aider la Fondation des Femmes et les associations à le faire entendre, pour que l’appel aux dons soit entendu et l’objectif de 1 million d’euros atteint. Donnez, donnez, donnez !!!

8[1]

En quoi la prise de parole des actrices et des personnalités était-il un message fort?

Nous avions un message puissant entre les mains. Mais pour toucher l’opinion publique il nous fallait choisir le bon moment et des ambassadeurs qui s’approprient le mouvement.

C’est pour cela que la Fondation des Femmes a pris le temps de faire les bonnes rencontres et d’obtenir les bons soutiens, notamment grâce à Julie Gayet qui s’est tout de suite retrouvée dans le message #MaintenantOnAgit. Avec son soutien et celui de centaine d’autres personnalités, la Fondation des Femmes a pu faire porter son message en Une de Libération, puis lors de la cérémonie des César.

 6[1]

 

Publicités

Vous souhaitez réagir? Vos commentaires sont les bienvenus!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s