Chiara Condi, le courage d’agir

Chiara Condi, le courage d’agir

Apres Harvard, Sciences Po et la LSE, c’est vers entrepreneuriat féminin que Chiara Condi décide de se tourner. Elle fonde à Paris, la structure Led By HER pour aider les femmes victimes de violence dans leur émancipation économique. J’ai eu l’occasion de la rencontrer lors d’une table ronde à laquelle nous participions sur l’inégalité homme/femme. C’est avec enthousiasme et conviction que Chiara livre son combat. Interview.

Mathilde Aubinaud : Quel est votre regard sur l’audace?

Chiara Condi : C’est l’ingrédient clé pour l’entrepreneuriat. Il faut d’abord voir ce que les autres ne voient pas, voir des solution où les autres voient des problèmes et après avoir le courage d’y aller. Et le courage d’agir c’est la partie la plus importante dans la formule.

chiara2-7
Chiara Condi, Présidente et Fondatrice de Led By HER

En quoi êtes-vous audacieuse? 

Je ne sais pas si je suis audacieuse. Je fais surtout confiance à mon instinct. Tout simplement dans ma vie si je ressens quelque chose j’y vais. Je me pose les questions après. En fait, je suis assez impulsive dans le sens positif et négatif du mot.

Pouvez-vous nous parler de votre association Led by HER

Une nouvelle vision de l’entrepreneuriat féminin, collaboratif, idéaliste

Led By HER c’est redonner de l’espoir aux femmes et un programme qui avant tout fait ressortir les talents des femmes.  Nous accompagnons une trentaine de femmes chaque année et les aidons à se reconstruire par l’entrepreneuriat. Autour de ce projet  gravite une communauté d’écoles de commerce, entreprises et partenaires de toutes tailles. Aujourd’hui nous sommes plus de 200. Mais je dirais que Led By HER c’est plus que ça, c’est un nouveau regard, une nouvelle vision de l’entrepreneuriat féminin, collaboratif, idéaliste et fondé sur l’entraide.

C’est pour cela, pour diffuser ce message que Led By HER se construit de plus en plus sur le digital, parce que les valeurs que nous partageons vont bien au dela de nos actions.

On agit aussi sur une autre vieille problématique, celle des violences faites aux femmes, sous un nouvel angle, celui de la reconstruction, l’innovation et l’entrepreneuriat. Nous sommes convaincus que pour résoudre ces  problématiques anciennes notre société  a aujourd’hui besoin de nouvelles solutions. Nous sommes également convaincus qu’avec l’intelligence collective nous réussirons à créer un monde dans lequel nous souhaitons habiter.

14237619_1758723211019160_5621790146094750888_n

Dans quelle mesure l’entrepreneuriat féminin est-il un levier pour les femmes en difficulté? 

L’entrepreneuriat c’est une des façons de créer un avenir et de construire. On ne pourra jamais guérir de son passé si on n’arrive pas à se créer un avenir.  Et d’ailleurs, c’’est  même le meilleur remède.

Led by HER et Droits d’urgence agissent pour le droit des femmes avec la plateforme « droitdirect.fr« . En quoi cela consiste-t-il? 

Il s’agit d’abord de lancer un fort message qu’on est conscients du fait qu’on ne peut pas agir seuls pour changer le monde.  Nous vivons depuis trop longtemps dans un monde segmenté.

L’innovation de demain se fera en réseau et c’est notre mode de fonctionnement depuis le début. C’est dans cet esprit de co-construction que nous nous engageons à côté  d’associations,  d’avocats et d’ONU Femmes pour cette cause et que Laurence Rossignol sera là pour soutenir l’écho de notre action. C’est un exercice dans la pluridisciplinarité qui nous caractérise, y engageant des développeurs, entrepreneurs,  experts en innovation, assistants sociaux, médecins, dirigeants d’associations, professionnels en communication et avocats.

Nous allons tous nous réunir parce que nous croyons que le numérique est une source d’espoir pour l’avenir pour résoudre nos problématiques sociales, et dans ce cas là plus spécifiquement celles liée à l’accès au droit pour les femmes victimes de violence.

On est là pour se dire qu’on veut tous que les choses changent et qu’on a tous quelque chose à donner. On est là pour tester et apporter nos compétences pour un prototype de plateforme qui va construire quelque chose de concret, pour un avenir qu’on souhaite tous créer.

En cette année présidentielle, de quelle manière les acteurs politiques doivent-ils s’emparer de cet enjeux? 

Je suis convaincue que c’est à nous les acteurs du terrain, car nous avons le luxe d’être souples et rapides, d’assumer la responsabilité d’innover. Nous sommes ceux qui voyons la réalité quotidienne des choses et donc qui repérons les problèmes du terrain comme leurs solutions.

Nous avons au contraire des politiques l’avantage de pouvoir  les mettre rapidement en oeuvre et voir les résultats.  Mais pour que la société arrive vraiment à se transformer, une fois que nous lançons nos actions les acteurs politiques doivent écouter et répondre à l’écho de de ces actions pour construire des politiques publiques efficaces.

L’égalité aujourd’hui reste toujours une quête.

Et je crois que si aujourd’hui tous les acteurs politiques comprennent qu’une société ne peut  pas fonctionner  sans l’accès aux droits et l’égalité pour la moitié de notre société nous n’avons toujours pas trouvé les moyens, le comment, on peut y arriver. L’égalité aujourd’hui reste toujours une quête. Ca sera une des plus belles réalisations de cette génération. Mais pour y arriver, les politiques doivent se tourner vers nous pour s’emparer de nos solutions.

La femme qui vous inspire? 

Difficile à dire. J’ai la chance d’être inspirée tous les jours par des femmes chacune incroyable dans son histoire et d’être entourée au quotidien par des personnes qui poursuivent leur passion.

Votre prochain combat? 

Je suis convaincue qu’un monde avec plus de femmes entrepreneures nous apporterait beaucoup de richesse, créativité et solutions.  Je suis pleinement engagée dans le combat de créer ce monde que j’aimerais voir dans les prochaines années.

Je rêve qu’on jour, par tous ces combats, les femmes vivent dans un monde où l’égalité est une réalité et non plus un combat. Je rêve du jour où tout  ce pour quoi on se bat aujourd’hui sera tellement gagné qu’on sera obsolète. On n’aura plus  de raison d’exister.

Que peut-on vous souhaiter pour Led by HER pour 2017? 

On souhaite changer les statistiques et donner à beaucoup plus de femmes la possibilité de poursuivre le rêve d’entreprendre.

Propos recueillis par Mathilde Aubinaud

Photos de Margaux Pastor

 

Publicités

Vous souhaitez réagir? Vos commentaires sont les bienvenus!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s