Quand les politiques tiennent salon chez les agriculteurs

Quand les politiques tiennent salon chez les agriculteurs

Du 27 février au 6 mars, se tient le salon de l’agriculture, haut lieu de rendez-vous de la classe politique. Les jeux d’influence et de pouvoir s’y déploient en toile de fond dans les allées bondées de visiteurs.

Jacques Chirac et ses bains de foule, ses mains serrées auprès d’agriculteurs et de milliers de citoyens arpentant les halls de la Porte de Versailles. Le rendez-vous annuel pour confirmer sa popularité année après année dans une ambiance conviviale à la rencontre des éleveurs. Image d’Epinal pour tout politique présidentiable.

« Sortir du Disneyland de la politique » Frédéric Lefebvre

A quelques mois de la primaire de la droite puis des présidentielles, les candidats sont légion le long des allées du salon. Pendant 9 jours, ils se succèdent les uns aux autres. Au sommet de l’agenda médiatique et politique : la crise agricole, on redécouvre le quotidien des agriculteurs. L’ensemble des candidats à la primaire de droite et du centre y est attendu. L’ancien Chef de l’Etat y est resté 9h recevant un accueil chaleureux. Plus que lorsqu’il était en fonction. Son successeur s’en est rendu compte. Il est moins facile d’être au pouvoir en ces temps mouvementés. Même constat pour l’actuel Premier ministre comme pour l’ancien. Exercice périlleux pour Bruno Le Maire en tant qu’ancien ministre de l’agriculture accusé d’avoir supprimer les quotas laitiers. Il y passera des heures durant trois jours.

Le singulier candidat aux primaires Frederic Lefebvre détonne par sa visite. Lui aussi arpentera le salon trois jours de suite.

Mais loin des postures habituelles et formatées, il est allé à la rencontre des agriculteurs sans la lumière des caméras. Il revient de plusieurs jours en Bretagne à leur écoute. Pour le Député des Français d’Amérique du Nord, il s’agit d’aller vers eux « comme si c’était chez eux. »

« Bousculer le système »

Il entend « bousculer le système ». Il décide de vivre le salon avec eux, à leur rythme, loin des gardes du corps et des reporters. L’arrivée sera très matinale. A 5h du matin, le voici qui arrive au salon de l’agriculture. Entré sans autorisation, un bonnet sur la tête, grâce à des éleveurs qui n’acceptent pas que l’organisation lui ait interdit de venir participer à la traditionnelle traite matinale.

Il part discuter avec des ouvriers agricoles ou des jeunes agriculteurs qui vivent leur premier salon. Il prends le temps d’échanger avec plusieurs d’entre eux. Ecouter, comprendre leur parcours de vie, leur colère, leur doute. Emus ils se racontent. Deux frères ont ainsi repris la ferme de leur père. Les agriculteurs apprécient ce « respect ». Il est invité à aller leur rendre visite dans leurs exploitations en Isère, dans le Cantal, à Limoge… Au fil des conversations, des liens se nouent. Ils interrogent le député qui connait très bien la situation outre-Atlantique sur l’accord de libre-échange Etats-Unis/Europe. L’ancien ministre critique les conditions de cette « négociation opaque non acceptable ».

S’il était élu, il prend l’engagement de décider de la suppression de toutes les normes plus contraignantes que les normes européennes.

Des rencontres qui font sens et qui redonnent place à une autre politique. Adieux postures de politiques accompagnés de veaux, vaches, cochons le temps d’une photo. Le salon redevenu fidèle à sa thématique « Agriculture et Alimentation citoyenne » , où le citoyen retrouve pleinement sa place, où l’agriculteur retrouve sa dignité, où la parole est donnée au bon sens légendaire de ceux qui font profession de nourrir leur prochain. Une passion, une mission qui méritent mieux que trois petits tours et puis s’en vont..,

Mathilde Aubinaud

Publicités

Vous souhaitez réagir? Vos commentaires sont les bienvenus!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s