Ella Kelian : « Je ne fais que penser politique ! »

Ella Kelian : « Je ne fais que penser politique ! »

Ella Kelian est à la fois Plume, Auteure, Interprète et Chroniqueuse. La Directrice éditoriale d’Over News dévoile son regard et son écriture sur la politique. Elle présente son one-woman-show le 14 mars à Levallois. Rencontre. 

Ella Kelian a ce je-ne-sais-quoi que d’autres n’ont pas. La référence parait facile mais pourtant…Une sensibilité, un  regard, une plume. Le majestueux  art de la réplique pour évoquer la politique. Des traits d’esprit qui se façonnent en traits de génie. Si, pour elle, «  Sarkozy a été un ovni politique », elle est un ovni de l’humour. Délaissant les catégories figées, ne rentre pas dans des cases. Elle s’inscrirait, toutefois,  dans la lignée d’un Desproges, d’un  Guy Bedos «  quand il était bon », précise-t-elle en souriant, ou encore d’un Gaspard Proust cynique.

#NoLimit!

#J’dis ça J’dis rien, le nouveau One-woman-show irrévérencieux!   Dès la semaine prochaine, le 14 mars, elle sera sur scène au Conservatoire Maurice Ravel à Levallois. Sans concession, avec un sens des mots idoines, elle brosse un portrait de la politique qui sera loin de vous laisser indifférent. Pour elle, #nolimit!

affiche

« Une bonne idée nest ni de gauche ni  de droite. »

Se jouant de la politique, elle conserve respect et admiration pour les élus et  déplore qu’ils ne soient pas considérés à «  leur  juste valeur. » L’humoriste évoque ces élus de terrain qui «  font don de leur vie, de leur savoir pour faire avancer les choses  ». Bien entendu, elle n’occulte ni les batailles d’ego ni celles de pouvoir qui «  brouillent le message politique. » Alors oui, « la politique est cruciale. Cest  lessence de la vie. Cest elle qui régit tout du quotidien. »

Ella entend dépasser les clivages partisans et politiciens. « Une bonne idée na pas d’étiquette. Elle  nest ni de gauche ni  de droite. ». Kennedy, Churchill… Elle cite ceux qui, pour elle, ont marqué l’Histoire  comme autant de points de repères «  pour comprendre le présent il faut connaitre le passé ».

Elle regrette que, trop souvent,  l’actualité soit appréhendée d’une manière identique, et au final l’overdose n’est pas loin. Elle fonde OverNews, site d’information en ligne, et en est la directrice éditoriale en apportant «  une autre tonalité ». Chronique, coup de gueule, coulisses, l’information  de manière complétement différente loin d’une fadeur normée.

« Jaime les gens surprenants. »

« Avec Sarkozy en meeting, il se passe souvent  quelque chose de phénoménal. » Avec enthousiasme, elle évoque le Président des Républicains et sa «  ferveur. » lors de sa première campagne.  Pour elle, il incarnait un espoir, empreint de  «  sincérité, d’émotion et dhumanité ». Elle le considère comme un être multiple, tout sauf linéaire. « J’aime les gens surprenants. »

« Lhumour ? Cest le domaine où Hollande est le meilleur. »

«  Je passe des heures sur un texte.» L’écriture politique implique de s’approprier un raisonnement. Maitrisant, avec finesse,  l’art de la répartie, elle est peu dupe des séquences d’humour des politiques. «  Sarkozy ma beaucoup agacé  quand il sest mis à faire du stand-up. Je nattends pas dun politique quil me fasse rire. Il peut y avoir des bons mots. Mais il ne faut pas que ce soit lessence même du discours. » Le politique le plus drôle ? François Hollande. «  Lhumour ? Cest le domaine  où Hollande est le meilleur. »

Repérée, encouragée et portée sur les réseaux sociaux, @KelianElla, se lance sur les planches. Après avoir analysé les contours  de la scène politique, la voici qui franchit le pas ce sera son one-woman-show «  Tweet & Moi ». Elle se produit sur scène en décembre 2014 au théâtre à la Folie Méricourt. Avec autodérision, se reprend, se corrige en live. Invente en direct des bons mots. Elle évoque le récit de l’ancienne Première Dame : «  Valérie Trierweiler, royale, remercie Hollande avec un livre de 300 pages ». Sauf que le  « royale »  n’était pas dans son texte, la salle est conquise par son fou rire au moment où elle s’aperçoit de sa  trouvaille en direct !

12036511_534171976748444_943638023494237998_nEn une phrase tout le monde en prend pour son grade : « la solidarité?  La gauche a ses quartiers et la droite ses Rolexs. »  le jeu de mot est parfait.

Elle peut lancer des piques cinglantes très calmement. Sensible à la recherche dans l’humour, le cynisme est «  une mise en distance, ce nest pas une attaque personnelle.  »

Le mot de la fin selon Ella Kelian ? «  lI ny a pas de fin. Tout est toujours le début dautre chose et heureusement. »

Mathilde Aubinaud

Retrouvez le site internet  d’Ella Kelian

Toutes les infos sur son one-woman-show

Publicités

Vous souhaitez réagir? Vos commentaires sont les bienvenus!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s