Gaspillage Alimentaire : légiférons !

Arash Derambarsh, élu à Courbevoie, porte le combat contre le gaspillage alimentaire. Il est à l’origine du projet de loi visant à lutter contre ce fléau.

Depuis de nombreux mois, avec courage et fermeté, il a sensibilisé l’opinion publique en France comme à l’étranger. Débutant par des collectes à Courbevoie, l’élu de terrain, a transformé cette expérience en véritable laboratoire. Conscient des problèmes pour régler le gaspillage, il a initié le projet de loi.

Les députés Jean-Pierre Decool et Frédéric Lefebvre ont déposé une proposition de loi visant à lutter contre le gaspillage alimentaire à l’Assemblée Nationale.

Madame Royal, étiez-vous présente lors des collectes ?

Etiez-vous confrontée à la réalité quotidienne des classes moyennes ?

Que signifie pour vous une politique de terrain ?

Il est temps de faire face au fléau du Gaspillage Alimentaire.

Elus, assumez les responsabilités qui sont les vôtres.

Le combat contre le gaspillage alimentaire est crucial et important. Il appréhende et engage un véritable projet de société. Obligeons les grandes surfaces à donner leurs invendus à une association.

 

Un accord loin d’être à la hauteur

Encore une fois Madame Royal entend montrer qu’elle maitrise les rouages de la communication. Soit. Un accord a été proposé. Est-ce suffisant ? La réponse est non. L’accord reste mineur.

 

L’accord sur le gaspillage alimentaire est-il suffisant ? La réponse est non.

Ce dernier n’oblige nullement l’ensemble des protagonistes de la grande distribution à intervenir. Adressons-nous aussi aux directeurs des magasins autant qu’aux dirigeants. Adressons-nous aux franchises comme aux enseignes. Les franchises représentent 2/3 des grandes surfaces. Chaque acteur du secteur doit être considéré à part égale.

Quand les postures ne suffisent plus, il faut une loi.

Assumons et responsabilisons-nous

Assez d’une politique qui refuse les sanctions et les contraintes. C’est aux politiques de s’investir et de s’engager envers leurs concitoyens.

Une proposition de loi visant à lutter contre le gaspillage alimentaire a été déposée au Sénat comme à l’Assemblée Nationale.

 

11907986_10153691282231320_2030289474_n
Arash Derambarsh, élu de Courbevoie

La loi seule sera dissuasive.

Elle est l’unique remède.

Nous devons imposer la redistribution des invendus alimentaires aux associations locales qui en font la demande.

Lorsqu’il est question de faim et de soif, cessons les clivages stériles. Dépassons une politique politicienne qui ne sert à rien. Montrons-nous à la hauteur des enjeux pour les plus démunis et pour une classe moyenne silencieuse. La France est attendue au-delà de nos frontières sur cet enjeu majeur. Elle se doit d’être ambitieuse face à ces drames humains et quotidiens quand plus de 40 kilos  de nourriture consommables sont jetés chaque jour par une grande surface.

Oui, notre détermination est totale face à l’enjeu du gaspillage alimentaire. Légiférer permettra de répondre à une urgence sur le long terme. Le recours à la loi est le seul qui permettra de pouvoir répondre à cet enjeu.

Mathilde Aubinaud

Le défi d’Arash Derambarsh contre le gaspillage Alimentaire (RFI)

Arash Derambarsh, l’élu français qui veut éradiquer la faim dans le monde (France 24)

Publicités

Vous souhaitez réagir? Vos commentaires sont les bienvenus!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s