Portrait: Arash Derambarsh, au service de l’altérité

Portrait: Arash Derambarsh, au service de l’altérité

Arash Derambarsh, élu LR de Courbevoie, est à l’origine de la loi sur le gaspillage alimentaire. Et plus précisément sur l’obligation aux enseignes de céder leurs invendus consommables aux associations de leur choix.  Rencontre avec un être de conviction.

FullSizeRender

 

« La vie, la liberté et la recherche du bonheur ». Une quête traduite par un rythme ternaire comme autant de revendications pour avancer et continuer. Une sentence de Jefferson qui le façonne et l’invite à poursuivre un chemin de vie qu’il ne mène pas seul bien au contraire. Le voici impliqué pour les autres. Une empathie et un sens de l’écoute certains.

‘Une urgence permanente’

Engagé, le sportif tenace et déterminé, ne se contente pas de marcher. Il avance, court en étant dans une « urgence » permanente pour que chaque citoyen puisse manger à sa faim. Il porte, avec courage et conviction, une cause nationale et européenne en luttant contre le gaspillage alimentaire.

Une ténacité qui porte ses fruits. A deux reprises, il a été reçu à l’Élysée. Le 21 mai, les députés ont adopté à l’unanimité les amendements du projet de loi consacré à la transition énergétique avec pour objectif la limitation du gaspillage alimentaire: chaque supermarché se devant de donner ses invendus. En l’espace de 4 mois seulement, le combat a été porté à l’Assemblée Nationale. Dépassant les clivages partisan, une véritable mobilisation a lieu au-delà de l’hexagone.

‘Ne pas se contenter de s’indigner’

Arash lutte depuis plusieurs mois avec cette même attention des citoyens . Plusieurs jours par semaine, il se rend avec d’autres bénévoles de Courbevoie dans des supermarchés pour récupérer des invendus et les donner aux personnes nécessiteuses. Il s’implique pour que les supermarchés donnent les invendus aux associations.  Il se souvient de ses années d’étudiant « j’ai eu faim ». Il évoque « cette souffrance dans [sa] chair ».  Pour lui, en aucun cas, « il ne faut se contenter de s’indigner ». Il se lamente des petites phrases. Pour lui, lorsque l’on est élu, « il faut de l’action ». Bien au contraire. « Du concret avant tout », insiste-t-il.

 IMG_8556

‘Garant des valeurs de la République’

Arash Derambarsh est élu de la République. Le conseiller municipal à Courbevoie appréhende la politique au sens noble du terme. Il revient à sa dimension originelle en l’exerçant dans la Cité pour les concitoyens.  Pour lui, elle se  déploie nécessairement au service de ses autres. Loin de l’entre-soi des salons feutrés de la Rive Gauche. Il maîtrise les rouages pour mieux les dépasser.  Il se veut « être le garant des valeurs de la République ».Les postures politiciennes? Très peu pour lui.

En étant disponible sur le terrain auprès de ses concitoyens, pas uniquement en période d’élections.  L’élu de Courbevoie croit au local. C’est pour lui, « la base de tout ». Il évoque cette ville qu’il aime tant. Ecole, collège, lycée comme autant de repères. Proche de Thierry Solère, il admire sa lutte en faveur du non-cumul des mandats et pour davantage de transparence politique.

Mobilisé plusieurs soirs par semaine sur le terrain, il donne de l’ampleur. Il lance une pétition avec l’acteur Mathieu Kassovitz. Avec enthousiasme, il loue « l’authenticité et le franc-parler » du réalisateur de La Haine. « Mettons fin au gâchis alimentaire en Europe ». Vindicatif, il invite à soutenir ce combat. Ce sont aujourd’hui plus de 555 000 citoyens européens qui ont signé cette pétition.

gKkZdkYYIfyMJfz-800x450-noPad

Il avance, ne démord pas face aux obstacles auxquels il fait face. Il se dit « persévérant ». « Quand tu veux vraiment quelque chose, tu peux l’avoir ! », lance-t-il enthousiaste. Cette envie d’apprendre s’inscrit dans une démarche philosophique. Il évoque le mythe de la Caverne au sujet de l’accès au savoir. Sensible à la pensée de Condorcet, il célèbre Les Lumières.

 Arash Derambarsh est également éditeur au éditions du Cherche-Midi. Attentif à l’objet livre, attentif au grain de mot, il choisit « aimer » et « extraordinaire », deux termes qui se dénotent de la langue française « si musicale »… De nouveau, il évoque, ce pays qu’il aime tant… D’ailleurs, Jefferson n’a-t-il pas écrit “Pour tout homme, le premier pays est sa patrie et le second, c’est la France » ?IMG_8701

Et si Arash Derambarsh apportait un autre regard et redonnait à la Politique toutes ses potentialités ? Une page qui n’est pas prête de s’arrêter d’écrire…

Mathilde Aubinaud

 

Manifeste contre le gaspillage d’Arash Derambarsh a été présenté dans les médias suivants :

– Lire  l’article « Arash Derambarsh : nous avons éveillé les consciences ! » : Le Dauphiné Libéré (7 juin 2015)


– Lire l’article « Arash Derambarsh est bien à l’origine de la loi gaspillage alimentaire » : Blog Le Monde (21 juillet 2015)


– Lire l’article « Aux lecteurs du Manifeste contre le Gaspillage Alimentaire d’Arash Derambarsh » : La Saga des Audacieux (25 octobre 2015)

 
– Lire l’article « Manifeste contre le gaspillage», plaidoyer pour une France sans faim » : RFI (1 novembre 2015)
 
– Lire l’article « Arash Derambarsh, l’indigné du gaspillage » : Le Parisien (1 novembre)
 
– Lire l’article « Gaspillage alimentaire: les solutions d’Arash Derambarsh » : Magazine Avantages (4 novembre 2015)


– Lire « Arash Derambarsh, l’acharné antigaspillage » : Le Figaro (13 novembre 2015)
 
– Lire l’article « Arash Derambarsh : un élu en lutte contre le gaspillage alimentaire » : BSC News (23 novembre 2015)
 
– Lire « Arash Derambarsh lauréat du Prix Edgar Faure du meilleur livre politique politique » : AFP (24 novembre 2015)
 
– Interview « Les 4 vérités » sur France 2 (31 décembre 2015)
 
– Arash Derambarsh, auteur du Manifeste contre le gaspillage et élu « Les Républicains » au conseil municipal à Courbevoie, a été interviewé dans Le Huffington Post. Il y défend une loi imposant, ou incitant aux supermarchés de donner, soir après soir, tous leurs invendus consommables à l’association de leur choix.
Lire la tribune « Pourquoi nous devions faire plier la grande distribution sur le gaspillage alimentaire » : Huffington Post (3 février 2016)
 
– L’Yonne Républicaine a publié un article sur son intervention à la mairie de Sens (5 février 2016) : Yonne Républicaine
 
– Lire « Arash Derambarsh, la faim justifie les moyens » : Nice Matin et Var Matin (20 mars 2016)
 
– Lire l’article « Arash Derambarsh en guerre contre le gaspillage » : Paris Match (6 avril 2016)
 
– Interview sur I 24 News (3 mai 2016)
 

– Lire l’article « Arash Derambarsh à Nancy : Pour une loi européenne anti gaspi » : L’Est Républicain (30 mai 2016)

 

 

 

 

 

Publicités

17 commentaires sur « Portrait: Arash Derambarsh, au service de l’altérité »

Vous souhaitez réagir? Vos commentaires sont les bienvenus!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s