Charlotte de Vilmorin : « Entre rire et pleurer, je n’hésiterai pas une seconde ! »

CdV1

Charlotte de Vilmorin : « Entre rire et pleurer, je n’hésiterai pas une seconde !  »

Avec un talent certain, un rythme dans l’écriture, une vivacité affirmée, Charlotte de Vilmorin partage ses itinéraires en fauteuil roulant avec ses lecteurs. Elle publie Ne dites pas à ma mère que je suis handicapée, elle me croit trapéziste dans un cirque aux Editions Grasset. La jeune entrepreneure a créé le premier site de véhicules adaptés, Wheeliz. Interview d’une passionnée.

 

Comment vous définiriez-vous ? Entrepreneure ? Ecrivain ? Jeune femme curieuse ? Tout à la fois? 

Tout à la fois ! Chacune de mes casquettes est intimement liée aux autres. Mon quotidien de jeune femme en fauteuil me donne l’envie d’agir et de partager, que ce soit à travers l’écriture ou la création d’un nouveau service.

Vous avez publié  Ne dites pas à ma mère que je suis handicapée, elle me croit trapéziste dans un cirque, pourquoi ? Le partage est important pour vous ?

Capture d’eÌ-cran 2015-03-18 aÌ€ 10.31.37

On entend parler de « handicap », mais comment mettre une réalité concrète et juste derrière un mot aussi vague, qui désigne tant de situations tellement différentes ? Je me suis aperçue que beaucoup de personnes, y compris mes proches, n’avaient pas idée de ce qu’on peut vivre quand on est en fauteuil.

Non pas que je vive des choses terribles ! Bien au contraire. Je tiens à vraiment à partager ces anecdotes avec humour et légèreté, car au risque de surprendre, je suis très heureuse au quotidien, et je n’ai aucun problème à me moquer de moi, (et un peu des autres aussi…)

Vous racontez votre quotidien avec humour et malice… cela correspond à votre état d’esprit au quotidien? 

Oui, je crois. Petite j’ai vite pris conscience qu’il ne servait à rien de s’apitoyer et de broyer du noir. Entre rire et pleurer, je n’hésiterai pas une seconde !

Votre principal trait de caractère ?

Je crois que j’ai un vrai esprit d’aventurière, et c’est ça qui me pousse au quotidien à faire des choses nouvelles, à aller là où ne m’attendait pas. Monter une entreprise malgré mon handicap, voyager au bout du monde… Je suis parfois un peu têtue, mais je n’aime pas la facilité, j’ai tendance à la fuir !

Votre titre s’inscrit dans la lignée de grands publicitaires, la publicité est un domaine que vous avez côtoyé. Avez-vous une campagne qui vous inspire en particulier? 

 J’aime beaucoup le travail de repositionnement de la marque Lacoste qui a été fait par BETC avec la campagne « Life is a beautiful sport ». Je suis très sensible à l’idée des petits challenges du quotidien, et je trouve l’exécution poétique et moderne.

 

En quoi êtes-vous  audacieuse ?

Je crois que je n’ai pas peur de me battre pour faire ce qui me tient à cœur, malgré les difficultés pratiques, et les idées pré-conçues que les gens ont très facilement quand ils sont en présence d’une personne en situation de handicap. Pas toujours évident, mais j’y tiens vraiment beaucoup !

« Vous n’êtes pas responsables de la tête que vous avez, mais de la tête que vous faites ! »

Une phrase qui vous rend joyeuse ?

Vous n’êtes pas responsables de la tête que vous avez, mais de la tête que vous faites !

 Wheeliz-Photo

Vous avez créé le premier site de location de véhicules adaptés entre particuliers, Wheeliz Pouvez-vous nous en parlez ?

« En France, on compte plus de 100 000 voitures aménagées. »

Quand on est en fauteuil, on ne peut pas se déplacer sans voiture aménagée, faute de transports en commun, et de pouvoir sauter dans une voiture classique. Et en trouver une dans une agence spécialisée peut s’avérer difficile (peu de voitures) et cher (jusqu’à 130€ la journée + frais de livraison), alors on finit souvent par renoncer. Pourtant en France, on compte plus de 100 000 voitures aménagées.

Le but de Wheeliz c’est de mutualiser l’ensemble de ce parc automobile afin de permettre aux propriétaires d’un tel véhicule de le louer directement à une autre personne en fauteuil. De cette manière, on pourra trouver une voiture adaptée partout et à moindre coût ! On parle beaucoup d’économie collaborative, mais pourtant rien n’existe dans le monde du handicap. Avec Wheeliz, nous entendons nous inspirer du meilleur de l’innovation pour répondre aux besoins des personnes qui en ont besoin.

« Il y a tant à faire pour la mobilité ! »

Avec Wheeliz, vous intervenez au service de la mobilité, quels sont vos projets à cours termes? 

Il y a tant à faire pour la mobilité ! Les besoins sont immensément nombreux, et les solutions actuelles ne permettent pas de répondre à une demande très forte, mais surtout à une liberté essentielle. Avec Wheeliz nous défrichons le champ de la location de voitures entre particuliers, surtout pour les trajets de loisir (partir en week-end, en vacances, sans plus renoncer). Mais les pistes d’améliorations sont encore infinies.

Votre prochain défi ?

Le tour de l’Afrique en fauteuil ? Je ne sais pas encore, mais je suis très attirée par ce continent, je suis convaincue qu’il y a tant de projets à réaliser.

Que peut-on vous souhaiter ? 

Une bonne route !

 

Propos recueillis par Mathilde Aubinaud

Retrouvez le blog de Charlotte de Vilmorin : http://wheelcome.net/

                                                        Consultez le site internet de Wheeliz :  https://www.wheeliz.com/fr

Publicités

Vous souhaitez réagir? Vos commentaires sont les bienvenus!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s