MommyVille : le réseau social des mamans

10501746_10152575743713745_7558485032023889196_n
Carole Juge, fondatrice de MommyVille

Mommyville, le nouveau rendez-vous des futures mamans et jeunes mamans  Rencontre avec la fondatrice, Carole Juge.

 

Promenez-vous un après-midi dans un square. Vous y trouverez des bambins jouant et riant avec  leurs mamans. Bien souvent celles-ci sont seules.

Que diriez-vous d’aller discuter avec la maman d’un autre enfant qui a l’air sympathique et vivante? Que diriez-vous de rencontrer une autre maman qui vous ressemble ?  C’est le défi proposé par MommyVille : mettre en relation des mamans entre elles dans la même ville.

La fondatrice, Carole, entend à travers le réseau, MommyVille, générer des « choses positives ». Les jeunes ou futures mamans échangent ainsi sur leur vécu. Elles pourront se rencontrer, en vrai, avec le MommyClub. Elle évoque sa sœur, future maman, qui emménage à Rennes et qui accouche rapidement. Elle n’a pas eu alors le temps de se faire des amies dans sa nouvelle ville. Le web apparait comme un formidable tremplin créateur de lien social.

L’idée nait alors : MommyVille avec comme maitre mot ? « Bienveillance » pour raconter « ses joies et ses angoisses ». Les mamans pourront aussi poser les questions qu’elles souhaitent. Le réseau social sera toujours gratuit.

« La bienveillance de Mommyville »

La force du réseau ? Carole en parle longuement. Elle se nourrit de ses expériences outre-Atlantique. Elle a en effet étudié à l’université de Caroline du Nord et à la prestigieuse université de Brown. C’est aux Etats-Unis qu’elle a assisté au début d’un certain réseau social…Facebook.  Là-bas, la connexion entre les individus est rapide.

La jeune femme croit en la vertu de l’éducation. Elle se rappelle de son enfance et de ses parents, enseignants, et de leur « véritable souci de l’éducation aux arts ». La famille joue un rôle clef pour elle. Elle évoque en souriant ses nièces, Sixtine, 7 ans et Camille de 2 ans sa cadette.  Elle parle de sa mère qu’elle admire et de ses « copines mamans rigolotes ».

Forte d’un PH. D., doctorat, en littérature américaine, elle a « ce réflexe de se poser la question et me besoin d’en savoir plus. »

Pour les débuts de Mommyville, que peut-on lui souhaiter ? « Qu’il y ait plein de mamans et qu’elles se marrent ! »

Mathilde Aubinaud

Plus d’informations sur : http://www.mommyville.fr

Publicités

Vous souhaitez réagir? Vos commentaires sont les bienvenus!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s